Accueil / Blog / L’entrepreneur et la peur : 7 conseils pour oser créer son entreprise
Fermer

L’entrepreneur et la peur : 7 conseils pour oser créer son entreprise

Comment surmonter sa peur d’entreprendre ? Découvrez nos 7 techniques qui vous aideront dans vos démarches.

La peur d'entreprendre - illustration de fusée sur fond orange avec des planètes et des étoiles

Vous avez peur d’entreprendre ? Découvrez nos conseils pour surmonter cet obstacle et créer votre première entreprise.

Entreprendre est une action qui peut générer des sentiments contradictoires chez la plupart des gens. Bien que ce soit quelque chose qui apporte un sentiment de liberté et de réussite, il y a aussi une peur de l’échec.

Cette dualité, ici, est soutenue par des chiffres que l’on peut observer dans la vie réelle. Selon l’Insee, près d’un million d’entreprises ont été créées en France en 2021.

Dans la même année, environ 320 000 entreprises en dû mettre la clé sous la porte (source : Idéal investisseur)

Dans toute création d’entreprise, la prise de risque est incontournable. On ne peut donc pas les éviter, mais on peut les atténuer.

Pour vous aider dans cette démarche, nous avons préparé quelques conseils essentiels qui vous aideront à vaincre votre peur d’entreprendre.

Découvrez-les !

Post index MenuIndice
Au fond, pourquoi avons-nous peur ? De quoi les entrepreneurs ont-ils peur ? Comment vaincre sa peur d’entreprendre ?
Retourner vers l'indice

Au fond, pourquoi avons-nous peur ?

Pour comprendre cette peur d’entreprendre, nous devons savoir comment fonctionne cette émotion, très commune dans tous les aspects de notre vie.

La peur, une émotion bien connue

La peur est une réaction naturelle, face à un danger ou une menace, qui se produit spontanément dans notre cerveau,

C’est un instinct de survie qui nous permet de rester vigilant face à un certain danger. Cela peut se produire lors d’une tentative de vol, par exemple. Ou même pendant un simple entretien d’embauche.

Cette émotion peut même entraîner une modification des paramètres physiologiques du corps, en accélérant les battements cardiaques, la pression sanguine et le rythme respiratoire.

Par conséquent, la peur nous permet de survivre, faire face à des situations difficiles et rester vigilant lorsque le danger approche.

Quand la peur devient-elle notre alliée ?

Bien qu’elle soit une émotion difficile à gérer et entraîne souvent un effet traumatisant, la peur joue un rôle important dans notre vie.

Lorsqu’il s’agit d’une peur paralysante, c’est-à-dire qui nous empêche d’agir, elle se transforme en obstacle. Cependant, la peur peut avoir l’effet inverse, elle peut être un carburant à motivation.

Dans les situations dangereuses, elle peut vous empêcher d’agir de manière impulsive et vous conduire à des résultats surprenants.

La peur peut donc être un véritable carburant pour se lancer, surtout lorsqu’il s’agit de l’entrepreneuriat – qui comporte certains risques.

De quoi les entrepreneurs ont-ils peur ?

La peur est un sentiment commun à tous les entrepreneurs. En plus de dépendre de facteurs qu’il ne peut pas contrôler, comme le marché ou l’économie, l’entrepreneur doit s’aventurer et faire des choses qu’il ne sait pas faire ou auxquelles il n’est pas habitué. Néanmoins, de nombreuses personnes peuvent avoir peur lorsqu’elles ne parviennent pas à obtenir les résultats escomptés.

Pour aller plus loin, parlons des principaux aspects qui peuvent susciter la peur lors de la création d’une entreprise.

La peur de l’inconnu

L’entrepreneuriat en particulier nous force à assumer de nouvelles fonctions. Des fonctions avec lesquelles nous ne sommes pas familiarisés pas de façon immédiate, ce qui génère de la peur.

Il convient de dire qu’aucun entrepreneur n’a réussi à lancer une nouvelle entreprise ou un nouveau projet en restant dans sa zone de confort. Après tout, ceux qui vous ont devancé ont également connu les mêmes difficultés. Toutefois, cela ne doit pas vous empêcher d’être de vous lancer vous aussi.

Le marché peut devenir saturé, la situation économique peut se détériorer, votre secteur peut subir un changement technologique considérable… tout peut arriver.

Par conséquent, devenir entrepreneur signifie surmonter ces revers et, en outre, trouver des solutions créatives pour vous aider à traverser ces périodes compliquées.

La peur de l’échec

À un moment ou un autre de notre vie, on connaît tous un échec. C’est inévitable. Que ce soit dans nos relations professionnelles, dans notre parcours scolaire, ou bien encore quand il s’agit d’un projet personnel.  

Dans le cas de l’entrepreneur, l’échec est beaucoup plus coûteux, car il implique des ressources financières et du temps qui, bien souvent, sont irrécupérables.

Bien sûr que vous allez faire des erreurs, que vous allez essuyer des échecs, c’est évident. Cela fait même partie intégrante du processus. Mais vous allez en tirer des leçons précieuses qui vous suivront durant toute votre aventure entrepreneuriale.

Vous ne vous sentez pas à la hauteur

Manque de confiance en soi, constamment inquiet de ne pas être à capable de remplir certaines fonctions. Prenons un exemple :

Un designer, par exemple, qui décide de créer une entreprise, n’est probablement pas un expert en gestion financière, à moins qu’il n’ait fait des études dans ce domaine.

Par conséquent, bien qu’il connaisse le marché et comprenne la partie technique de son projet, il doit encore développer certaines compétences pour se lancer.

Et oui, c’est un défi ! Il est tout à fait normal qu’un entrepreneur ne comprenne et ne sache pas tout sur la gestion d’entreprise. Par conséquent, en plus de l’importance d’étudier, vous devez recruter des personnes qui ont une très bonne connaissance sur sujet.

La surcharge mentale

Vous allez sans doute superviser les décisions stratégiques et opérationnelles.

Prendre des décisions qui engagent l’entreprise et son avenir peut être effrayant. Il ne faut pas hésiter à demander conseil, se renseigner et à s’informer au maximum avant d’agir.

Avec le temps et les ressources nécessaires, vous pourrez recruter des personnes compétentes qui pourront vous aider à avoir une routine plus fluide et mieux organisée.

La peur de manquer d’argent

Cette peur est certainement la peur la plus commune. Tout entrepreneur, surtout qui vient de lancer son entreprise, court le risque de voir son investissement initial s’épuiser (et cela arrive à cause de mauvaises décisions).

Mais ne renoncez surtout pas : cela ne veut pas forcément dire vous mettre en danger financièrement, mais plutôt faire des investissements plus sûrs.

Comment vaincre sa peur d’entreprendre ?

Maintenant que vous savez quelles sont les principales craintes, il est temps de les surmonter et de comprendre comment il est possible de créer sa propre entreprise avec plus de confiance !

1. Apprendre à mieux se connaître

La connaissance de soi est la capacité d’une personne à se connaître, à découvrir ses forces, ses qualités, ses défauts et ses propres caractéristiques.

Si vous connaissez vos compétences, vos points forts et faibles, vous pouvez savoir par où commencer pour améliorer vos compétences en matière d’entrepreneuriat.

En outre, la connaissance de soi sera primordiale lorsque vous chercherez de l’aide, car vous serez en mesure de recruter des professionnels qui compléteront vos compétences.

Pour vous aider dans cette démarche, vous pourriez par exemple suivre une formation sur l’Intelligence Émotionnelle.

2. Dresser une liste de ses centres d’intérêt

Il est important de comprendre ce que vous faites. Vous ne devriez jamais investir dans quelque chose que vous ne comprenez pas. Pour ce faire, il suffit de dresser la liste de vos principaux centres d’intérêt avant de créer votre entreprise.

La création d’une entreprise requiert une planification stratégique et de multiples compétences sur la niche choisie, mais aussi de la passion. Par conséquent, n’envisagez pas d’investir dans quelque chose que vous n’aimez pas.

Il serait donc intéressant d’évaluer vos principaux centres d’intérêt et d’analyser celui qui correspond le mieux à votre projet d’entreprise. De cette façon, vous serez sûr(e) d’être sur la bonne voie.

3. Constituer une épargne de précaution

Il est possible d’éviter la peur liée à l’argent et notamment la peur de manquer d’argent. Pour ce faire, constituez une réserve financière qui puisse vous garantir de payer toutes vos factures en cas d’imprévu.

Ainsi, vous gagnez plus de liberté et de tranquillité pour investir.

4. Fixer des objectifs réalistes et réalisables

Sachez que les objectifs sont importants ! Cependant, ils doivent toujours être réalistes et réalisables.

Évitez de définir des objectifs exagérés et trop ambitieux. Restez réalistes. L’objectif doit être à votre portée et vous stimuler suffisamment pour que vous ayez envie de l’atteindre à court, moyen ou long terme.

Le modèle d’objectifs SMART, par exemple, peut vous aider dans ce processus.

5. Bénéficier de l’expérience d’entrepreneurs expérimentés

Fréquenter des personnes plus expérimentées vous permettra de glaner de précieux conseils. 

Par conséquent, vous pouvez commencer par vous inspirer des entrepreneurs ayant réussi.

Sur Internet, vous pouvez trouver un certain nombre d’articles, de conférences, d’ateliers et de cours donnés par des personnes ayant une expérience à partager.

6. Investir dans les compétences

Nous avons tous des défauts, alors autant apprendre à les connaître pour les utiliser en notre faveur. Apprenez ainsi à transformer vos faiblesses pour en faire une force.

Pour ce faire, investissez dans vos compétences et recherchez des formations professionnelles, non seulement au niveau technique, mais aussi au niveau des  compétences générales qui vous aideront à devenir un leader plus efficace.

7. Rédiger un business plan

Faire un business plan ou (plan d’affaires) consiste à rédiger un dossier solide de présentation du projet de création d’entreprise.

Ainsi, avant de lancer l’activité de votre entreprise, il est essentiel d’établir un plan financier cohérent, avec une étude de marché efficace, une analyse de la concurrence, des objectifs, une capacité d’investissement, etc.

Vous disposerez ainsi d’un guide pour convaincre vos interlocuteurs de vous suivre et de vous soutenir, ce qui vous permettra d’augmenter vos chances de réussite.

Surmontez vos peurs et lancez-vous dans le monde de l’entrepreneuriat

Créer une entreprise demande du courage, mais aussi une bonne planification.

La peur de l’échec est normale, mais elle ne doit pas paralyser vos actions.

L’échec, en fait, développe notre capacité d’adaptation personnelle, notre résistance aux difficultés ; vous pouvez même le voir comme une réelle opportunité d’apprendre, une étape de connaissance de soi très utile dans tous les domaines de votre vie.

262